top of page

Terre vivante s'engage pour un Guiers Mort sans barrage!

Dernière mise à jour : 30 déc. 2017

Le 28/11/17, Terre vivante qui est une association pour l'écologie a envoyé une lettre à GEG, porteur des projets d'hydroélectricité sur le Guiers Mort, pour se positionner en faveur de la préservation de son écoulement naturel et contre son utilisation pour l'hydroélectricité.



Le conseil d'administration de Terre vivante a écrit à GEG (Gaz Electricité de Grenoble) le mardi 28/11/2017 pour marquer son désaccord avec les projets de micro-centrales hydroélectriques à l'étude sur le Guiers Mort dans le Parc naturel régional de Chartreuse et sur le Nant Bénin dans le Parc National de la Vanoise.


En tant qu’éditeur de l’écologie pratique, nous sommes à l’évidence sensibles au développement des énergies renouvelables. Mais nous estimons que leur nécessaire développement ne doit pas se faire au détriment de nos dernières rivières sauvages. À peine 1 % de nos cours d’eau sont restés libres de toute intervention humaine et il est important de ne pas les asphyxier sous de nouvelles installations hydroélectriques.

Grand merci à Terre Vivante pour cette initiative.

Il est vrai que le Guiers Mort se doit d'être protégé de par son caractère sauvage et unique. Bien sûr, nous restons vigilants à tout autre projet menaçant notre domaine qui s'étend des sources jusqu'aux gorges de Chailles, car comme le dit si bien Terre Vivante:

"nous ne voulons pas de nouvelles asphyxies sur le Guiers", ni au niveau de ses sources, ni plus à l'aval!

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Fêtes de la Chartreuse.

Bonjour, A l'occasion des Fêtes de la Chartreuse, depuis 3 saisons, nous réalisons des analyses physicochimiques. Mercredi 15 mai, le beau temps n'était pas au rendez-vous et après les prélèvements de

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page