top of page

LA CHARTREUSE N'EST PAS TOUJOURS VERTE

Dernière mise à jour : 5 mai 2018

(Pollutions) 11h dans le matin, le 02/05/18, appel de Jean Thibaut président de l'AAPPMA: " Le barrage à l'entrée des gorges a encore fait des siennes ! Il n'y a plus d'eau dans le Guiers ! On leur avait pourtant demander de nous prévenir et de manoeuvrer en douceur. Il n'en est rien. Ils s'en fichent. Il y en a marre ! "


Le Guiers mort, à nouveau victime de l'effet du barrage BOTTA ! Une nouvelle manoeuvre destructrice (le 02/05/2018) constatée en fin de matinée vient de "vider" le cours du Guiers de son eau. Plus une seule vanne sur le barrage n'était ouverte et l'eau ne pouvait s'écouler par le bord supérieur. Pendant des heures la rivière fut coupée en deux, le temps pour le barrage de se remplir à l'amont....Et à la rivière de perdre plus de 50cm de hauteur à l'aval (plus aucun apport d'eau à l'amont, la rivière se vidait).

Un désastre pour la faune aquatique et les alevins de truites fario emprisonnés et asphyxiés sur les brodures mises à sec par la manoeuvre du barrage !


Arrivés un peu tard, nous constatons le faible filet d'eau qui passe enfin sur le barrage

Imaginez l'état de la rivière si nous étions arrivés plus tôt: un désastre !

Aperçu de l'effet de "marnage" au dessus de la réserve de St Laurent du pont

Les bordures sont à sec, et l'eau est déjà remontée depuis quelques heures

Bordures asséchées (+50cm) après la coupure de vanne

Pêcheurs, il est de votre devoir de nous prévenir en cas d'incident observé au bord de l'eau ! Soyez responsables !


Principe d'une rivière "robinet"..

Retour de l'eau après le desastre..."on ouvre les vannes à fond"


Les fonds, eux, sont noirs, et ce depuis le début de saison : asphyxiés par les algues brunes qui sont la conséquence d'une pluviométrie importante et des nappes saturées en phosphates et nitrates (pollutions domestiques, industrielles, agricoles).


Le mauvais assainissement des eaux, ainsi que les pratiques agricoles modernes (épandages de lisiers, usages de pesticides, fongicides, engrais) favorisent ces développements alguales et étouffent le fond de l'eau sous une masse noire qui sent mauvais, et peut colmater le substrat, limitant fortement la vie aquatique.


L'épandage de lisier est une opération qui consiste à utiliser des déchets spécifiques et à les répartir sur les cultures :

Épandage dans la plaine de Villette, commune de St Laurent du pont. L'odeur est prenante, après l'ouverture des portes de la voiture l'odeur mettra 30min à disparaitre.

L'épandage de lisier est une opération qui consiste à utiliser des déchets spécifiques et à les répartir sur les cultures :

Ces déchets proviennent essentiellement des excréments et de l'urine d'animaux d'élevage tels que les bovins, la volaille, les porcins.

Les déjections d'animaux d'élevage sont mélangés à l'eau de lavage des bâtiments d'exploitation agricole. Le volume d'eau peut atteindre 90 % du mélange.

Les sols sont noirs d'excréments, chargés en nitrates ! À l'image de nos cours d'eau !

On vous épargne l'odeur...

Malheureusement, cette forte charge de matière organique en période de pluie se retrouve systématiquement dans les rivières, par l'apport des nappes.

Et oui ! Tout est connecté ! Même jusqu'à l'eau de vos robinets.....

L'image parle d'elle-même

Constat jusqu'à l'entrée des gorges de Chailles





5 commentaires

5 Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Salut Steph, l'article est fait.

Le partage sur les réseaux également, avec un certain succès.. Pour preuve, le concerné a contacté notre président pour demander de revoir nos façons de communiquer. Et nous proposer un rendez-vous, ainsi qu'une visite de la centrale lorsque ses travaux seront terminés. Jusque là, il devra nous contacter avant de manoeuvrer. Un moyen pour nous de nous assurer du bon respect du débit réservé, et pour lui, d'éviter de se mettre hors la loi. Pour rappel, une plainte ne pourra être pertinente qu'en présence de preuves, par les photos, ou le relevé du débit dans le tronçon dérivé et donc la présence d'un agent de l'AFB.

Pascal, pour l'article dans le journal.. Nous y avons…

Like

Pascalg
Pascalg
May 08, 2018

D'accord avec mon sudiste préféré : il faut déposer une plainte ! Ce sera un début

Ensuite lui faire une belle pub. cet article est très bien, ne peut-il pas être diffusé dans la presse régionale ?

Like

steph38
steph38
May 08, 2018

Il serait peut être temps de faire un bel article sur ce Monsieur et son non respect de l'environnement et difusé l'info sur les réseaux sociaux, il n y a pas une rège de débit minimum, on ne peut pas porter plainte

Like

Leo Cat
Leo Cat
May 05, 2018

Slt , en effet notre vigilance n'a de cesse, j'étais présent avec Fabien lorsque nous sommes allés faire des photos, notre président avait le matin même lancé l'alerte. Une désolation de voir que dés qu'on a le dos tourné, ils en profitent pour faire ce que bon leur semble, j'espère juste que les alevins de truites n'ont pas morflés, mais pas que, parce que fin Mars nous avions les ombres qui frayés sur le secteur aval. Sans compter ces épandages de lisiers dans les champs attenant la rivière, comme l'a souligné Fab , nous avions à peine ouvert la fenêtre qu'une odeur pestilentielle a envahie ma voiture et l'odeur n'est partie que 3/4 heures après et tout ça sans rien…

Like

david.buscaglia
david.buscaglia
May 04, 2018

Punaise y en a ras le bol !!!!

Ils ne respectent rien de rien , quand va t'on arrêter d'assassiner notre faune et notre flore , je suis dépité .....

Like
bottom of page