Tenez vous informé avec notre newsletter

Facebook

AAPPMA Saint Laurent du Pont

Tél : 06 47 74 16 34

Administratif :

aappma@lespecheursduhautguiers.fr
 

Gardes pêche :

gardes@lespecheursduhautguiers.fr

 © Julien Pouille photographies - tous droits réservés

Rechercher

Sensibilisation aux micro-barrages en été.

Mis à jour : 18 août 2018

Qui n'a jamais observé ce type de construction dans nos ruisseaux et rivières en période estivale? Des agissements qui semblent anodins mais qui ne le sont pas toujours.

Chaque année de nombreux touristes viennent profiter de la chartreuse et de leurs ruisseaux et torrents préférés pendant les vacances. Certains aiment regarder, patauger, et jouer dans l'eau, surtout lorsque les chaleurs sont inconfortables. Pour d'autres, souvent les plus jeunes, c'est l'imagination débordante et le besoin de faire, de créer et de construire qui les mènent à déplacer les cailloux et autres petits blocs de la rivière pour comprendre l'eau, la rivière, les courants...


"L'eau appartient à tout le monde. L'eau n'appartient à personne..." Pourtant...

Ces matériaux, effets de l'érosion et créations du temps sont pour nos cours d'eaux les abris, la source de nourriture, et les garants nécessaires d'une bonne oxygénation/qualité de l'eau. Tout un monde y foisonne, s'y accroche et y vie...parmis eux les êtres vivants les plus extraordinaires et même les plus anciens de la planète. Seuls des millions d'années et l'érosion par le retrait des glaciers ont crée et déplacé la roche pour en faire les rivières d'aujourd'hui. On estime que, sous chaque mètre carré de rivière, des centaines de petits êtres vivants profitent de cette richesse. C'est une source de vie incroyable et inestimable.


Lorsqu'une déviation ou toute modification du courant est créée, c'est la vie de ces invertébrés qui est perturbée et l'ensemble de la rivière qui est déstabilisée.

Situées pourtant en moyenne montagne et profitant d'une eau fraiche et constante toute l'année, nos cours d'eaux sont malheureusement aussi les victimes de la sécheresse et des fortes canicules estivales. Leurs habitants: petites bêtes et truites fario habituées aux milieux d'excellente qualité subissent les conditions naturelles extrêmes et connaissent ce que l'on appelle, un stress hydrique. C'est à dire que la température élevée et le manque d'eau ne leur permet plus de vivre normalement mais de survivre, dans ces conditions difficiles que nous-même ne supportons pas.


Bien sûr, il n'est pas question ici d'incriminer la jeunesse que nous nous satisfaisons de retrouver chaque année auprès de nos cours d'eaux. Mais il est important pour nous, garant de la rivière, de vous sensibiliser à ce problème qui peut rapidement devenir plus inquiétant lorsque les agissements sont amplifiés et répétés. Par exemple, quand un parent ou un adulte dont la force musculaire est plus importante décide de participer à la manoeuvre, les blocs déplacés sont parfois si imposant qu'ils n'avaient probablement pas été bougés depuis des miliers d'années. Les bouleversements sont plus considérables, et la rivière, davantage impactée par ces "piscines" artificielles.


Nous espérons par le biais de ce message vous sensibiliser à la fragilité des milieux aquatiques et de souligner l'importance d'une telle ressource pour l'homme et la nature. Sachez ainsi que des bénévoles se battent toute l'année pour tenter de préserver les rivières et les ruisseaux que, vous comme nous, aimons pour leur valeur naturelle.


Bien sûr, aucune loi ni sanction n'existent contre ce phénomène et notre motivation n'est pas de vous réprimander ou de vous écarter de la rivière. Nous souhaitons toutefois que vous puissiez comprendre l'importance d'un tel message, et que nous puissions ensemble, continuer à apprécier les multiples bienfaits que nous accordent les rivières dans leur état naturel à nous, pêcheurs, baigneurs et simples promeneurs...


Bien cordialement.


Les bénévoles de l'association et les jeunes pêcheurs du haut guiers.