GESTION > NOS ACTIONS > Aménagement

AMÉNAGEMENTS

Lorsque l'on parle d'aménagement, on pense le plus souvent à la pose de blocs rocheux pour former les épis, les seuils et autres déflecteurs qui créent des caches sur un secteur dépourvu d’abri. Cette manoeuvre est un moyen parmis d’autres mais il peut également s’agir d’une reprise du lit mineur en travaillant sur un lit d’étiage rétréci augmentant ainsi la hauteur d’eau et les vitesses de courant. Aussi, et pour de meilleurs résultats, les travaux peuvent porter sur le reméandrage d’un secteur calibré en arasant une digue par exemple, on parle alors de renaturation.

Parmis ces aménagements, la reconstitution d’une végétation en berge est aussi utilisée dans le but d’assurer un ombrage maximal et une structure racinaire permettant d’apporter les conditions de vie compatibles aves les exigences écologiques d’une espèce cible. Enfin, l’arasement des seuils et/ou l’aménagement de passes à poissons  pour permettre la circulation des migrateurs et des sédiments est un autre critère essentiel d'aménagement pour assurer le cycle biologique complet de nos espèces, comme la truite fario. Cette dernière trouvera ainsi une vitesse de courant et une granulométrie adaptées à sa reproduction, et la dynamique des populations sera favorisée (montaison et avalaison suivant les classes d'âge).

Par aménagements piscicoles on entend donc la diversification de l’écoulement de la rivière, la plantation pour favoriser le système racinaire en pied de berge, et l’arasement ou l’aménagement sur tout ouvrage artificiel représentant une entrave à la circulation des poissons et des sédiments.

 

Malheureusement, d’autres facteurs accompagnent généralement la dégradation de l’habitat (thermie, pollutions diverses…) et ces aménagements ne sont vraiment valables que sur des cours d’eau de largeur petite ou moyenne. C’est pourquoi il est important de les mettre en œuvre uniquement lorsque la qualité de l’habitat est en cause et avec l’aide d'organismes professionnels.

Aménagement piscicoles

Un des principaux types d’intervention utilisés pour améliorer les conditions d’habitat aquatique,

à savoir la diversification.

Celui-ci consiste essentiellement à mettre en place dans le lit du cours d’eau ce qu’on appelle des aménagements piscicoles. Sous ce terme générique sont regroupés les seuils, les déflecteurs ou épis, les caches ou abris (blocs, sous berge) et les frayères artificielles.

Continuité Écologique

La continuité écologique, dans une rivière, se définit par la possibilité de circulation des espèces animales et le bon déroulement du transport des sédiments.

La continuité entre amont et aval est entravée par les obstacles transversaux comme les seuils et barrages, alors que la continuité latérale est impactée par les ouvrages longitudinaux comme les digues et les protections de berges.

 
Aménagements
dans le Guiers mort en 2013

Tenez vous informé avec notre newsletter

Facebook

AAPPMA Saint Laurent du Pont

Tél : 06 47 74 16 34

Administratif :

aappma@lespecheursduhautguiers.fr
 

Gardes pêche :

gardes@lespecheursduhautguiers.fr

 © Julien Pouille photographies - tous droits réservés