GESTION > NOS ACTIONS > Pêche électrique

PÊCHE ÉLECTRIQUE

    La pêche électrique est une activité très réglementée nécessitant de nombreuses autorisations administratives. Elle ne peut être mise en place que par des personnes habilitées.

On utilise un courant de faible intensité, généralement diffusé dans le cours d'une rivière à l'aide d'une perche contenant un conducteur électrique (cathode) et terminée par un anneau (anode). Cette perche est alimentée par une batterie, un groupe électrogène.

La pêche électrique permet de capturer les poissons vivants pour diverses raisons.

- étudier les peuplements 

- suivre et connaître l’évolution d’une espèce piscicole

- réaliser des échantillonnages pour analyses génétiques où pour étude de contaminants (métaux lourds, PCB…)

Les poissons sont tous des indicateurs de la qualité des milieux aquatiques.

Certains sont sensibles à la pollution, d’autres moins. Certains ont des exigences strictes en termes d’habitat, à la différence d'autres. Les exigences varient d’une espèce à l’autre et pour une espèce, ces exigences varient suivant le stade de développement.

L’étude des communautés piscicoles est alors très intéressante pour réaliser des diagnostics de fonctionnalité des milieux aquatiques.

La pêche électrique est donc un outil précieux.

La pêche à l’électricité consiste à soumettre les poissons à un faible champ électrique qui les attire et les tétanise temporairement. Ce laps de temps permets aux techniciens de les capturer à l’épuisette et de les maintenir en vivier le temps de réaliser une biométrie.

Tous les poissons capturés sont déterminés, dénombrés, pesés et mesurés. Ces données permettent de connaître précisément la composition du peuplement et la dynamique des populations en analysant les différentes classes d'âge. Cette approche semi-quantitative fournit une information sur la productivité relative de la rivière mais aussi sur l’état sanitaire des individus.

Cette technique présente l'avantage de ne pas être dommageable aux poissons, d’offrir de réelles garanties d’efficacité et de présenter un protocole reproductible. Elle est aujourd’hui pratiquée en routine dans les réseaux de suivis biologiques et dans les études d’impact.

La pêche électrique permet aussi de réaliser des sauvetages piscicoles lors de travaux sur le cours d’eau ou lors d’épisodes de sécheresse sévère. Enfin, on distingue les pêches par points (on pêche un nombre de point), des pêches totales où sur un linéaire donné, on essaie de tout inventorier après plusieurs passages.

Tenez vous informé avec notre newsletter

Facebook

AAPPMA Saint Laurent du Pont

Tél : 06 47 74 16 34

Administratif :

aappma@lespecheursduhautguiers.fr
 

Gardes pêche :

gardes@lespecheursduhautguiers.fr

 © Julien Pouille photographies - tous droits réservés